Bruxelles s’attaquera-t-elle à la blogosphère ?

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

La liberté de parole des blogs inquiéterait-t-elle les eurodéputés ? Le rapport d’une élue estonienne invite en tout cas le parlement européen àencadrer plus strictement la blogosphère, qu’elle considère comme dangereuse : “les blogeurs sont en position de polluer considérablement le cyberespace“, soutient Marianne Mikko. Des mesures encadrant cet espace de libre expression pourrait donc prochainement voir le jour.

Sur le site du parlement européen un article publié par la Société de l’Information communique :

Les blogs sont des outils puissants qui peuvent représenter une forme avancée de lobbysme : imaginez les groupes de pression, les intérêts professionnels ou autres groupes utilisant les blogs pour faire passer leur message ! Si cela n’est pas surveillé, cela peut menacer le pluralisme des médias”

Le parlement européen suggère - soit par le biais d’une législation soit autrement - de clarifier le statut des blogs. L’encadrement des blogs se ferait via une sorte de “labellisation des blogs” en fonction des responsabilités professionnelles et financières et des intérêts de leurs auteurs et éditeurs.  ”Nous avons besoin d’une marque de qualité, de révéler qui écrit réellement et pourquoi , peut-on encore lire dans le rapport de Mme Mikko, qui précise : “les blogs sont aujourd’hui un puissant instrument de communication et peuvent être considérés comme une forme avancée de lobbying. Et constituer, en tant que tels, une menace.

Une forme avancée de lobbying”… Traduite en langage compréhensible, cette formule signifie l’expression d’une opinion différente de celle communément admise par l’UE. Si de telles opinions circulent sur la Toile et contredisent telle ou telle position officielle, cela fait partie du débat démocratique normal. Mais il semblerait désormais que cette incroyable liberté de penser et de s’exprimer commence à agacer Bruxelles.

Pour l’instant la député estonienne n’a pas été suivie par ses collègues et comme le précise le site du parlement il s’agit (seulement) d’un rapport d’initiative : il exprimera l’opinion du parlement européen uniquement s’il est voté.

Pour le moment, Bruxelles tâte le terrain et invite d’ailleurs les blogeurs à réagir à la question suivante : “Pour rendre la blogosphère plus transparente, les députés proposent d’agir. Leurs solutions sont-elles les bonnes ?”

source: e-deo.net 

Publié dans Europe

Commenter cet article