Suspendre les négociations avec la Russie, une "décision américaine"

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

"La décision de suspendre les négociations entre l'Union européenne et la Russie n'est pas une décision européenne, mais une décision américaine. [...] Les dirigeants européens font en Europe de plus en plus souvent la politique des Etats-Unis", a estimé le député européen. Ainsi, "l'Union européenne reproche aux Russes d'avoir reconnu l'Ossétie du sud et l'Abkhazie, c'est-à-dire très exactement ce que les Américains, suivis par les Européens, ont fait pour le Kosovo".

Pour Phllippe de Villiers, "il est irresponsable de mutiler le lien qui relie la France à la Russie".

"La Russie n'a plus rien à voir avec l'Union soviétique, et elle sera demain, plus encore qu'aujourd'hui, un acteur international majeur sur les questions où nous sommes impliqués, comme l'Afghanistan, l'Iran ou l'insuffisance. Philippe de Villiers a appelé les "dirigeants européens à reprendre leurs esprits" et a demandé au "président Nicolas Sarkozy de revenir à la vocation de la France, puissance d'équilibre".

Publié dans Europe

Commenter cet article