Université d’été du MPF 20 et 21 septembre 2008 :

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Devant plus 700 personnes présentes à Paris dimanche 20 septembre, le Président du MPF, Philippe de Villiers, et Declan Ganley, le leader du « non irlandais », ont clôturé l’université d’été du Mouvement.

Les deux dirigeants politiques étaient entourés de nombreux élus français et parlementaires européens provenant de plusieurs pays (République Tchèque, Grèce, Espagne, Irlande, Royaume-Uni, Danemark), dont Daniel Hannan, président de l’intergroupe SOS Démocratie représentant près de 60 députés au Parlement Européen. Philippe de Villiers et Declan Ganley ont affiché leur projet de faire des prochaines élections européennes le grand rendez-vous des peuples d’Europe.

Lors de son intervention, Philippe de Villiers a souligné que le Président de la République a commis une faute grave en ne tenant pas compte de sa promesse, pendant les élections présidentielles, d’entendre le message du « non ». En effet, dès son élection, Nicolas Sarkozy s’est précipité pour préparer le Traité de Lisbonne, lequel fut rejeté en juin dernier par le peuple irlandais conduit par Declan Ganley.

De la même façon, supprimer l’obligation de référendum pour toute nouvelle adhésion à l’UE lors de la réforme constitutionnelle en juillet dernier fut une faute majeure. A travers ces décisions, on assiste bien à une stratégie de contournement du vote populaire.

En France, Philippe de Villiers a souligné que la pression fiscale s’accentue alors que le pays va mal. A l’image d’un gouvernement socialiste qui invente toujours de nouveaux impôts, le gouvernement d’ouverture invente, lui, de nouvelles taxes tous les mois. Hormis la pression fiscale, le gouvernement montre ainsi qu’il n’a plus de pouvoir. Rendre le pouvoir à la France ne pourra se faire qu’en changeant d’Europe et en redonnant la parole aux peuples.

C’est pourquoi, Declan Ganley et Philippe de Villiers entendent faire des élections européennes un référendum contre le Traité de Lisbonne où, dans chaque pays, les peuples pourront clairement exprimer leur choix. La refondation d’une Europe des peuples devient à présent accessible.

Publié dans Actualité du MPF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article