Crise financière : politique inconsciente de l’Union Européenne

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Philippe  de Villiers demande à Nicolas Sarkozy de ne pas engager la France dans la politique inconsciente de l’Union Européenne qui n’a jamais rien fait pour sauver l’emploi en Europe et qui est prête à dépenser aujourd’hui des milliards pour sauver les banques et les parachutes dorés de leurs dirigeants - près de 4 millions d’euros pour le PDG de Dexia.

Ce n’est pas au contribuable français de venir au secours de la haute finance qui a précipité la crise.

Plus de 6 milliards d’euros ont été trouvés en une nuit  pour sauver la banque Dexia alors que l’Union Européenne a sacrifié plusieurs fleurons de l’industrie européenne au nom du dogme de la libre concurrence.

Faut-il rappeler le refus de la commission de laisser la France intervenir lorsqu’il s’agissait de sauver Arcelor, Moulinex, Péchiney et bien d’autres. L’Union Européenne n’a jamais rien fait pour protéger le travail, elle fait tout aujourd’hui pour protéger la finance.

Philippe de Villiers demande à Nicolas Sarkozy d’exiger de la BCE  qu’elle baisse ses taux d’intérêts  seule mesure capable d’amorcer une sortie de crise.

Publié dans Europe

Commenter cet article