Pour Paul-Marie Coûteaux, Nicolas Dupont-Aignan se veut l'homme lige de l'UMP

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Outre la perspective d'une alliance fort probable entre le MPF et CPNT, Paul-Marie Couteaux révèle la proposition que lui a faite Nicolas Sarkozy l'an dernier pour entrer au gouvernement. D'autre part, le député souverainiste apparenté MPF, annonce que Nicolas-Dupont Aignan cherche des financements auprès de... l'UMP ! Extrait de l'interview de Minute sur le site du Salon Beige.

C

"[Au] printemps dernier, [Nicolas Dupont-Aignan] m’a proposé d’être son candidat et que j’ai refusé, car il s’agissait d’une tentative de combattre Philippe de Villiers. Nous sommes fâchés depuis ce temps là… [...] Il a une stratégie solitaire, de refus de l’union, qui est incroyablement narcissique et qui, finalement, élimine tout sauf lui ! Je pense qu’il tente désespérément d’être un auxiliaire de l’UMP, auprès de qui il fait des pieds et des mains pour obtenir un financement !


On dit également que Nicolas Sarkozy vous a proposé d’entrer au gouvernement…


Cela remonte à plus d’un an ! Avant Noël 2007. Philippe de Villiers refusait obstinément d’entrer au gouvernement, et l’on m’a approché pour contrebalancer l’ouverture à gauche. Cela s’inscrivait en quelque sorte dans la logique de l’affaire Bruno Retailleau, ce sénateur MPF de Vendée à qui François Fillon souhaitait proposer le secrétariat d’Etat à l’Economie numérique.


Pourquoi avez-vous refusé ?


Parce qu’à chaque fois que je prends la plume, c’est pour demander la traduction du président de la République devant la Haute Cour de Justice ! Alors ce n’est pas pour aller à la gamelle ! Je désapprouve, sur des points qui me sont chers, notamment les questions européennes, presque tout ce que fait Nicolas Sarkozy."


source: Le Salon Beige

Publié dans Politique française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article