L'ouverture, toujours plus loin

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Nicolas Sarkozy aurait proposé à Dominique Strauss Kahn président du FMI, de devenir... Premier Ministre !

Si cette rumeur sérieuse était confirmée, les Jeunes Pour la France d'Ile de France déplorent une politique d'ouverture qui se transforme en une véritable politique de gauche, masquée sous le sigle de l'UMP.

Que ce soient les attaques répétées contre la famille (réformes des allocations familiales, statut du beau-parent, congé parental, travail du dimanche), le gâchis d'argent public (alors que la crise devrait inciter le Gouvernement à la retenue), les réformes en demi-teinte (service minimum, réforme de l'Etat, fiscalité...), l'insécurité galopante, l'immigration toujours si mal controlée, le pas en avant vers la discrimination positive, l'atlantisme obsessionnel, l'européisme compulsif et le double langage sur la Turquie, faute est de constater que la stratégie de Nicolas Sarkozy pour réduire à néant l'opposition de gauche à sa politique est de faire sienne son idéologie ! Curieux paradoxe...

Les Jeunes Pour la France d'IDF rappellent à Nicolas Sarkozy et à l'UMP que les électeurs de droite n'ont pas voté en 2007 pour avoir les égéries de la gauche au gouvernement, et leur bagage idéologique avec, c'est-à-dire, plus de taxes, plus de fonctionnaires, plus de mondialisme, plus d'insécurité et plus d'immigration !

Les électeurs de droite devront s'en souvenir le 7 Juin, en votant pour les listes Libertas !

Publié dans Politique française

Commenter cet article