Agression dans un bus, les JPF de Paris regrettent la mise en garde à vue du policier

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Les Jeunes Pour la France de Paris regrettent la mise en garde à vue du policier qui a mis en ligne la vidéo d'un jeune homme se faisant tabasser avec une violence inouïe par des voyous. Ils rappellent que le rôle de la police est avant tout de protéger les Français des incivilités. A travers la diffusion, certes illégale de la vidéo en question, l'agent de police a manifestement voulu les alerter sur le danger de l'insécurité dans les transports publics.

A l'évidence, les autorités essaient à tout prix de camoufler ce buzz médiatique, qui n'est que l'incarnation symbolique d'un sentiment d'insécurité ressenti avec une ampleur toujours plus vive, et ce malgré les gesticulations et les belles paroles de fermeté de l'UMP. Il serait de mauvais ton, entend-t-on ça et là, de "faire le jeu de l'extrême droite", coupable à ses yeux de "récupérer" à son profit cette vidéo. Tant pis si on cache la vérité aux Français, l'important est de leur faire croire que l'insécurité à diminué et de ne pas réveiller la "Bête immonde".

Mais les faits sont là, l'insécurité augmente, malgré le Karcher verbal de Nicolas Sarkozy, qui ne fonctionne manifestement qu'à l'approche des périodes électorales. Les Français, sont en droit de le savoir.

Les JPF de Paris estiment que la justice serait mieux inspirée de condamner avec une sévérité exemplaire les agresseurs du jeune homme, plutot que de s'en prendre à ceux qui révèlent la vérité aux Français.


Commenter cet article