Les Jeunes Pour la France de Paris y pensent !

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

 Extrait d'un article prouvant à ceux qui peuvent oublier que dimanche prochain, c'est la fête de Jeanne d'Arc et que nous, patriotes du MPF, nous y penserons !

"Le 14 juillet 1909 le Journal officiel a publié la loi qui décrète : « Article premier. – La République française célèbre annuellement la fête de Jeanne d’Arc, fête du patriotisme. « Article 2. – Cette fête a lieu le deuxième dimanche de mai. » A la suite de quoi, Benoît XV décide que la fête liturgique de Jeanne d’Arc, qui avait été et demeure fixée au 30 mai, aura une « solennité transférée » au second dimanche de mai « afin d’assurer la coïncidence de la solennité religieuse avec la fête civique ». Le 2 mars 1922, Pie XI érige Jeanne en patronne secondaire de la France (la patronne principale demeurant Notre Dame de l’Assomption). Aucune de ces dispositions n’a été abolie, toutes demeurent juridiquement en vigueur, mais elles ont été pratiquement effacées à la suite de la Révolution française de 1943-1946. Le gouvernement de la République s’est peu à peu contenté, le second dimanche de mai, d’envoyer un sous-fifre déposer furtivement une gerbe place des Pyramides. La plus grande partie du clergé a cessé de célébrer la solennité, et l‘épiscopat l’a finalement supprimée en 1970 : depuis lors elle n’existe plus dans le calendrier de la nouvelle messe, et dans le Missel des dimanches de l‘épiscopat il ne reste plus, au 30 mai, que « Ste Jeanne d’Arc, vierge », sans aucune mention de son patronage sur la France."

Commenter cet article