Libérons les étudiants qui souhaitent travailler

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Philippe de Villiers et Frédéric Nihous avec Libertas condamnent les blocages de l’université qui depuis plus de treize semaines bloquent l’accès des universités. Une pagaille a été instaurée et maintenue dans les facs par des minorités d’activistes.

Philippe de Villiers et Frédéric Nihous demandent au Gouvernement que les examens soient maintenus dans les conditions habituelles car les diplômes ne peuvent être bradés.

Ils exigent que les recteurs qui ont soutenu les mouvements soient révoqués.

Commenter cet article