Un nouveau groupe anti-fédéraliste au Parlement européen ?

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

C'est l'union née d'une alliance entre les tchèques de l'ODS et les britanniques du Parti Conservateur, en posture d'emporter les élections dans leur pays respectifs, mais aussi avec l'appui du parti du président polonais, le PiS. Avec la dynamique Libertas, gageons que cela puisse augurer de la création d'un grand groupe euroréaliste au Parlement Européen.

"Nous voulons nous écarter d'une Union européenne bureaucratisée, repliée sur elle-même et gaspilleuse de ses ressources. Nous voulons passer à une Union européenne qui cherchera une relance économique"
, a déclaré M. Cameron, chef de file du Parti Conservateur britannique. "Aujourd'hui, les peuples européens aspirent à une Union européenne d'Etats nationaux et non à des Etats-Unis d'Europe"

"Je veux une Europe libre, capable d'évoluer, où chaque Etat choisisse lui-même son degré de participation à la politique commune de l'Union", a déclaré M. Topolanek, ancien Premier Ministre tchèque, contraint de démissionner récemment, en pleine présidence tchèque de l'UE.

Source: Le Monde

Publié dans Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article