Convaincre vos amis, avec cet argumentaire

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Les élections du 7 juin sont d’une importance décisive pour l’avenir de l’Europe et de la France. Je constate, non sans regret, que les élections européennes ne mobilisent ni les cœurs ni les esprits. Peut-être est-ce à cause de la négation du débat que les médias et autres partis “oui-ouistes” se sont employés à entretenir.

Cinq jours nous séparent du vote et les chiffres de l’abstention sont toujours estimés autour de 60%. En constante progression. Je continue pourtant d’espérer que les Français se déplaceront dans les isoloirs car s’abstenir, c’est ne pas protester ou marquer son désaccord avec l’Europe telle qu’elle se construit, c’est faire le jeu des grands partis.

 

Peut-être que certains d’entre vous hésitent encore sur le choix du papier à déposer dans l’urne.

En ce qui me concerne, je ne changerai pas d’avis d’ici le 7 juin : en choisissant Libertas, je vote pour la liberté.

Comme Libertas, je suis convaincu que l’Europe ne peut pas se construire sans respecter la volonté des peuples. Elle doit respecter leur choix et les associer autant que possible au processus.

Comme Libertas, je ne veux pas la fin de l’Europe, mais la renaissance d’une autre Europe sur un mode plus démocratique, œuvrant au service des Etats qui la composent, sans chercher à se substituer à eux. L’Europe de la coopération, oui, mais l’Europe de l’intégration, non.

Comme Libertas, je refuse que les technocrates déconnectent progressivement l’Europe de certaines réalités économiques et sociales et par “Europe qui protège” j’entends (et j’attends) une Europe qui prenne les mesures empêchant le dumping et les délocalisations.

Dites-vous que rien n’est acquis, que ce n’est pas aux sondages mais à vous de décider de ce que sera le 7 juin. Pour progresser, il convient de s’insurger contre les pseudo-évidences construites, celles qu’on voudrait nous inculquer, comme s’il n’y avait qu’une seule vision de l’Europe, un seul avenir, et qu’il était inéluctable.

Comme s’il était normal de rejeter le Traité constitutionnel et de se voir imposer Lisbonne.

Comme s’il était normal de refuser Bolkestein et de le voir “réincarné” en MacCreevy.

Comme s’il n’y avait qu’un seul parti, et qu’il était “logique” de voter pour lui.

Ceux qui raisonnent ainsi contribuent à l’embourbement de l’Europe, et je le déplore. Mais si, comme moi, vous êtes déçus de cette Europe qui, depuis le traité de Rome ne tient plus ses promesses, mobilisez-vous, mobilisez votre entourage, ne vous abstenez pas, et votez Libertas le 7 juin !

TURQUIE:

L'UMP ment aux Français, la preuve en images !


http://www.dailymotion.com/user/L_pour_Libertas/video/x9hc6s_turquie-lump-vote-les-credits-de-pr_news

http://www.dailymotion.com/user/L_pour_Libertas/video/x9fgbm_tu-veux-ou-tu-veux-pas-y-la-chanson_news

ENJEUX NATIONAUX:

- Discrimination positive

- Famille

- Dette publique, impots

- Vie quotidienne

Publié dans Campagne Libertas

Commenter cet article