Lancement du nouveau parti de Christine Boutin: l'alibi "chrétien" du sarkozysme

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Demain matin aura lieu le congrès du Forum des Républicains sociaux, parti associé à l'UMP, et qui changera de nom pour devenir le Parti démocrate chrétien. Soucieux de défendre les valeurs de la famille, et l'identité chrétienne de notre civilisation, les Jeunes Pour la France de Paris s'interrogent sur l'opportunité de ce parti, alors que Christine Boutin reproche à Villiers ses "alliances désastreuses passées depuis 1994" (ce qui ne l'a pas empêchée de soutenir le président du MPF jusqu'en 1995).

Pourtant, l'alliance désastreuse serait plutôt celle de Christine Boutin avec l'UMP, qui renie peu à peu les valeurs que la Ministre du Logement entend défendre. Au travers de nombreux projets de loi, celles-ci sont copieusement bafouées:

- Travail du dimanche
- Satut du beau parent
- Double discours sur l'entrée de la Turquie dans l'Europe
- Réforme des allocations familiales
- Location d'utérus (appelée faussement "mères porteuses")

De l'attitude du FRS, c'est Emmanuel Delhoume, ancien Secrétaire National à la culture au FRS qui en a fait les frais. Ulcéré par les ambiguïtés, il a été arbitrairement exclu de son ancien parti. Son crime ? Avoir soutenu Libertas aux élections européennes (pour son positionnement clair sur l'entrée de la Turquie) ainsi que le Pape suite aux polémiques récentes.
Curieuses méthodes d'un parti qui se revendique comme chrétien, mais qui n'est que l'alibi d'une UMP qui s'éloigne chaque mois un peu plus des valeurs qu'entend défendre Christine Boutin.

Publié dans Politique française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article