Les députés MPF contre le travail dominical

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Les députés MPF Véronique Besse et Dominique Souchet sont parmi les seuls députés de droite à l'Assemblée à dénoncer le projet de loi sur le travail dominical. Face à une UMP qui a juré allégeance à la logique du "tout-marché", le MPF reste fidèle aux valeurs de la droite, dans le respect de notre héritage civilisationnel, qui consacre depuis plusieurs siècles le dimanche comme seul jour de repos.

Une logique à laquelle s'opposent les Français. "Pour 86% des sondés, "le dimanche est un jour fondamental pour la vie de famille, sportive, culturelle ou spirituelle" et pour 85% "le dimanche doit rester un jour de repos pour le plus grand nombre". A l'inverse, ils ne sont que 33% à juger que "le travail le dimanche serait une bonne chose car il serait plus facile de faire ses courses ce jour-là". (La Tribune, 7/07/2009)

Ce projet de loi est mauvais pour les salariés. Le Parisien en relève les modalités:  "à la demande des communes et après consultations des comités départementaux du tourisme, chambres de commerce… le préfet fixera la liste des communes « touristiques » ou « thermales » ou des « zones touristiques d’affluence exceptionnelle ou d’animation culturelle permanente », telles que les Champs-Elysées où le travail le dimanche sera autorisé toute l’année. Dans ce cas, les salariés concernés n’auront pas de complément de salaire ni de repos compensateur supplémentaire. Et il n’est pas requis qu’ils travaillent sur la base du volontariat. Des points qui posent bien sûr problème. Autre difficulté : aucun critère précis (par exemple la fréquentation touristique) n’est fixé pour labelliser ces sites, ce qui laisse la porte ouverte à bien des interprétations. Notamment dans le cas de la ville de Paris. "

Dans les autres cas, un accord avec les partenaires sociaux fixant les contreparties sera obligatoire. A défaut d'accord, la contrepartie minimale, validée obligatoirement par un référendum d'entreprise, sera un doublement du salaire et un repos compensateur. Seuls les salariés volontaires travailleront le dimanche. On imagine déjà les pressions sur les salariés refusant de travailler le dimanche...

Signez la pétition en cliquant sur l'image. Nous comptons sur vous !

Publié dans Actualité du MPF

Commenter cet article