Grève du RER : Les JPF de Paris demandent un vrai service minimum

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Les Jeunes Pour la France de Paris dénoncent la grève inacceptable des conducteurs de RER, empêchant ainsi des millions de franciliens de se rendre sur leur lieu de travail.

Pendant que les syndicalistes punissent l'ensemble des usagers du réseau au nom de revendications irresponsables, inacceptables et anachroniques, dans un contexte de crise qui exige de chacun des sacrifices, les premiers fragilisés sont souvent ceux qui sont pénalisés par les dysfonctionnements récurrents des transports publics.

Les JPF de Paris rappellent également que le Gouvernement a sa part de responsabilité dans cette grève. Promise par Nicolas Sarkozy, et plébiscitée par l'opinion, la loi sur le service minimum ne s'est avérée n'être qu'une énième réformette: il n'y a en effet aucune obligation précise de service minimum prévue par la loi votée il y a déja deux ans. 

Au sein de la majorité présidentielle, nous réclamons que des mesures salutaires sur le service minimum, promises par Nicolas Sarkozy, soient véritablement mises en œuvre. Les Français désirent en effet un vrai courage politique en la matière, et demandent à la droite de véritablement s'affirmer face aux lobbies syndicaux.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bois bande 27/12/2009 19:14


On ne parle de service minimum que pendant les périodes de grandes grèves, donc à chaud. Moi je préfère vous en parler à tête reposée. Je considère ce sujet comme important, et il me semble
possible de s'accorder sur certains principes comme par exemple :

* Le droit de grève est un droit d'expression inaliénable
* Le droit de travailler pour les non-grévistes doit, lui aussi, être respecté