Voies sur berge piétonnes : une fausse bonne idée

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

http://www.leparisien.fr/images/2010/04/14/885856_j1.JPGLes Jeunes Pour la France de Paris s'opposent au projet dévoilé le 14 Avril dernier par Bertrand Delanoë. Intitulé "A la reconquête des berges de la Seine", il prévoit la suppression de 2km de voies sur berges entre la rue de Solférino et le pont de l'Alma ainsi que la réduction de la circulation sur les berges de la rive droite.


Ces axes de circulation sont "vitaux" comme le souligne
le manifeste de cette pétition que nous vous invitons à signer. En effet, ce projet risque de provoquer des embouteillages conséquents sur les axes secondaires qui remplaceront les voies sur berge. A l'heure où Paris doit répondre au défi d'incarner la métropole européenne du XXIe siècle, les Jeunes Pour la France considèrent comme inconséquent le projet du Maire de Paris, qui risque d'atrophier un peu plus notre capitale.


L'avenir des voies sur berge doit être intégré aux thèmes de réflexion du Grand Paris. La problématique soulevée par le projet du conseil de Paris est belle et bien celle de l'offre inadaptée de transports publics. Il faut donc privilégier une approche plus globale pour améliorer l'offre de transports sur cet axe. Ajoutons également que la politique d'acharnement dogmatique à l'encontre des automobilistes menée depuis 2001 est contre productive en raison de l'inflation des embouteillages : on utilise sa voiture par nécessité. Il faudrait par ailleurs que le projet du Grand Paris privilégie la construction de parkings périphériques aux portes de Paris afin de diminuer le flux d'automobiles en provenance de la banlieue, toujours mal desservie par les RER.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article