Jean-Pierre Jouyet réaffirme son souhait de voir la Turquie dans l'UE

Publié le par Jeunes Pour la France Paris


La décision de la cour constitutionnelle turque de ne pas interdire le parti AKP au pouvoir permet de préserver les négociations engagées entre l'UE et Ankara, a déclaré le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes Jean-Pierre Jouyet.

Cette décision peut être qualifiée d'assez positive, cela constitue un soulagement".
"il n'y a pas de remise en cause des négociations telles qu'elles existent".

La France, qui assure jusqu'en décembre la présidence de l'Union européenne, entend rester "objective, neutre et impartiale à l'égard de la Turquie". Paris souhaite "poursuivre les négociations en vue d'ouvrir deux, voire trois chapitres d'ici à la fin de l'année".

Exit la promesse de Sarkozy. Sans complexe.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article