Encore l'ouverture ?

Publié le par Jeunes Pour la France Paris

Nicolas Sarkozy veut poursuivre la politique d'ouverture, et le nom de Jack Lang, égérie de la gauche bobo-soixante huitarde (à l'image de Bernard Kouchner), est de plus en plus pressenti pour un ticket au Gouvernement, qui ressemble de plus en plus à un casting.

Décidément, les discours du candidat Sarkozy pleins de lucidité sur Mai 68 ou sur la frilosité d'une droite qui devait cesser d'avoir honte d'elle même sont bien vite oubliés. Malgré l'echec patent de cette tactique aux municipales, on serait tenté de croire que cette stratégie vise à donner des gages de "politiquement correct" à des médias très majoritairement à gauche, qui risquent de pointer du doigt le coup de barre à droite de l'UMP pour les élections européennes.

Georges Tron, député UMP de l'Essonne met en garde le Président de la République sur cette logique, dans le Figaro: «Il est illusoire de croire que l'ouverture fait bouger les lignes politiques d'un iota. Quelles que soient leurs qualités, ces personnalités n'apportent jamais que leurs noms et certainement pas de voix. [...] Cela n'a d'ailleurs pas marché aux municipales», ajoute-t-il, pronostiquant que la majorité n'en tirera pas plus de bénéfice aux européennes.

Publié dans Politique française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article